UNE TRADI­TION QUI REMONTE À 1952

L’esprit d’en­tre­prise dans notre ADN. L'en­tre­prise WOUNDWO est fière de son histoire, une histoire passi­onnante. C’est en 1952 que Walther Grün crée à Graz son entre­prise de commerce de gros, Plas­tica, et qu'il commence à livrer des produits en matière plas­tique à des détail­lants. La gamme de produits de la société est essen­ti­el­le­ment composée d’ar­ti­cles ména­gers tels que des seaux en plas­tique, des coque­tiers, des néces­saires à boire et même des étuis de stylos. Walther Grün comprend alors que ce maté­riau qui fait son entrée dans les foyers est un maté­riau d'avenir. Un entre­pre­neur, c’est quel­qu’un qui entre­prend ». Telle est sa devise, qui est encore d’ac­tua­lité aujour­d’hui chez WOUNDWO.

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images Plastica

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images Plastica

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images Kärntnerstrasse

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images Kärntnerstrasse

1952 À 1982

Entre 1952 et 1982, grâce à l'esprit de pion­nier de son fonda­teur, l’en­tre­prise connaît une période de crois­sance. Elle se réin­vente en perma­nence. Walther Grün transmet son esprit d’en­tre­prise et sa curio­sité à ses deux fils, qui ne tardent pas à intégrer l'en­tre­prise fami­liale. En 1965, il pose égale­ment les jalons de la ligne actu­elle de produits de protec­tion solaire. Le rachat d’une licence suédoise de fabri­ca­tion de vénitiens en Autriche marque les débuts de cette nouvelle ère. En 1975, l’en­tre­prise produit des vénitiens, des volets roulants, des stores et des portes en accor­déon qui connais­sent un succès crois­sant. C’est donc en toute logique qu’un second site est construit dans la Kärnt­ner­straße, toujours à Graz : 6000 m² cons­a­crés exclu­si­ve­ment à la fabri­ca­tion de protec­tions solaires. Personne ne se doute encore que, sept ans plus tard, il faudra procéder à une première exten­sion de 2000 m² de ce site, puis à une seconde, pour atteindre une surface de 12 000 m².

LA MARQUE WO&WO VOIT LE JOUR

En 1994, forte du succès de sa maxime "Pour vivre à l'in­té­rieur, pour vivre à l'ex­té­rieur", l'en­tre­prise démé­nage une fois de plus sur un nouveau site à Graz pour se cons­a­crer exclu­si­ve­ment à sa mission de "concep­tion de protec­tions solaires". WOUNDWO rédige et publie alors le tout premier manuel de réfé­rence de ce secteur. À peine un an plus tard, le store inté­rieur Isode­sign spécia­le­ment mis au point est lancé sur le marché avec un succès reten­tis­sant. L’en­tre­prise vend des licences dans toute l’Eu­rope, ce qui débouche sur la fabri­ca­tion de stores exté­ri­eurs et le déve­lop­pe­ment du marché en Slovénie. WOUNDWO monte une joint-venture avec Sonal à Maribor ; peu après, elle reprend la société Rotec basée à Ober­ko­chen, en Alle­magne, et crée l’en­tité WO&WO-Roll­la­den­technik GmbH. 
En 1998, elle acquiert 74 % des parts de Dolenz Gollner GmbH, le plus grand fabri­cant de stores d’Autriche. La gamme de produits s'étoffe, avec des stores et des produits conçus pour protéger les façades du soleil. 

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images

2000 À 2009

La première décennie du nouveau millé­naire est placée sous le signe de la crois­sance. Au cours de l’année 2000, la société Dolenz Gollner est tota­le­ment intégrée au groupe, mais la marque continue d'exister. Grâce à cette intégra­tion, l'ex­por­ta­tion de compo­sants s’ef­fectue à présent dans le monde entier : le centre de compé­tences de Hall, au Tyrol, est créé. Il s'étend ensuite pour devenir un centre logis­tique. Le site de Hall renforce encore sa posi­tion de four­nis­seur de systèmes d'en­ver­gure inter­na­tio­nale et s'af­firme comme spécia­liste des stores de qualité. De nouveaux marchés s’ou­vrent dans le domaine des éléments de construc­tion : en 2003, la société Erwilo basée à Bochum, en Alle­magne, est rachetée. Paral­lè­le­ment à sa gamme propre, cette société fabrique des stores WOUNDWO entre autres pour la filiale française WOUNDWO de Collégien, près de Paris. En 2009, la société Foli­flex, basée à Königs­stetten, fait son entrée dans la filiale de WOUNDWO à Vienne et devient une marque de la société.

WOUNDWO FAIT PARTIE DE LA HOLDING ADCURAM

Avant que WOUNDWO ne fasse partie de la holding indus­tri­elle muni­choise, la famille Grün décide, en 2006, de vendre l'en­tre­prise. Les négo­cia­tions avec le groupe bava­rois Haas s'avè­rent très posi­tives et un avenir commun s'an­nonce bientôt. Un an plus tard, WOUNDWOréalise un chiffre d'af­faires record, le plus élevé de son histoire. En 2015, le groupe ADCURAM, dont les fonda­teurs sont aussi dyna­mi­ques que l'était Walther Grün, acquiert l’en­tre­prise. Un proprié­taire finan­ciè­re­ment solide fait doré­na­vant partie de l’aven­ture et nous accom­pagne, avec sa vision.

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images Fahnen

WOUNDWO Unternehmen Allgemeine Images Fahnen